Suivez – moi sur Twitter

Marianne

SYLVIE ROBERT

Sénatrice d’Ille et Vilaine , conseillère municipale de Rennes & féministe.

Sénatrice (PS) d’Ille-et-Vilaine (depuis 2014).

Vice-Présidente de la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication (depuis 2017).

Membre de la commission des Affaires européennes (depuis 2017).

Commissaire de la CNIL (Commission Nationale de l’Information et des Libertés) depuis le 5 décembre 2016.

Membre du Conseil d’Administration des Entreprises Publiques Locales (EPL), depuis le 6 juillet 2016.

Vice-Présidente du Groupe d’études Métiers d’Art.

Membre du groupe d’études Arts de la scène de la rue et des festivals en régions.

Membre du CNESR (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) depuis mars 2019.

Membre de la CDCI (Commission Départementale de Coopération Intercommunale) depuis janvier 2019.

Membre du groupe d’étude Numérique.

Vice-Présidente du groupe d’amitié France-Tunisie.

Secrétaire du groupe d’amitié France-Italie.

Conseillère municipale de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Membre du conseil national du PS (depuis 2012).

Ancienne conseillère régionale (PS) de Bretagne (section : Ille-et-Vilaine) (2004/2014).

Ancienne directrice des relations publiques du Théâtre national de Bretagne.

Interview

Loi Blanquer. « Un projet dangereux et hétéroclite » pour Sylvie Robert, sénatrice socialiste

Sylvie Robert, sénatrice socialiste d’Ille-et-Vilaine
Sylvie Robert, sénatrice socialiste d’Ille-et-Vilaine | DR

La sénatrice socialiste Sylvie Robert est très critique envers le projet de loi Blanquer pour « une école de la confiance : « une loi dangereuse et hétéroclite ». Elle est également préoccupée par le projet de loi Notre Dame et notamment l’utilisation des surplus annoncés des dons.

C’est une loi dangereuse et hétéroclite. Elle prévoyait le regroupement d’école(s) avec un collège ce qui inquiétait beaucoup les maires et de nombreux enseignants. Heureusement le Sénat a réagi : la commission a fait supprimer cet article très critiqué. Je pense que l’on peut imaginer des rapprochements mais uniquement dans le cadre d’expérimentations qui prennent en compte la spécificité des territoires et des projets pédagogiques. Sur ce sujet sensible, le gouvernement aurait dû prendre l’avis des maires et de la communauté éducative. Autre motif d’inquiétude : l’instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans. Je suis pour mais un aspect a été oublié à l’Assemblée Nationale : celui de prévoir que l’État compense les communes qui aident déjà les écoles maternelles privées. Nous l’avons prévu, c’est tout simplement une question de justice.

Vous allez également étudier le projet de loi pour la restauration de Notre Dame ?

Il va arriver au Sénat le 27 mai. Nous avons donc très peu de temps. Le ministre de la Culture va devoir être précis sur l’utilisation des dons et notamment du surplus de dons. Ce projet de loi prévoit aussi des dérogations aux règles du patrimoine et d’urbanisme. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, même si on sait que l’objectif est la restauration de l’édifice pour les JO de 2024. Je pense que cet article, qui prévoit de telles dérogations, est dangereux et je ne suis pas pour une loi d’exception sur ce sujet. Par ailleurs, je ne suis pas contre un concours d’idées pour reconstruire la flèche. Je fais confiance aux spécialistes et aux hommes de l’art pour qu’ils redonnent une cohérence d’ensemble à Notre Dame.

Vous intervenez aussi sur le projet de loi qui concerne la distribution de la presse ?

Le gouvernement entend, via un projet de loi, réformer le cadre législatif de la distribution de la presse vendue au numéro afin d’assurer sa pérennité dans un contexte d’évolution du marché. Le modèle actuel, qui concerne en grande partie la presse nationale, est en grande difficulté. On est au bout d’un système. Ce projet de loi, prévoit une ouverture à la concurrence. Je veillerai à ce que les fondamentaux de la loi Bichet, le pluralisme et l’indépendance de la presse, soient réaffirmés et garantis.

Recueilli Vincent JARNIGON.
Publié le 

NTRE LA BARBARIE

INTERVENTIONS    DANS L’HÉMICYCLE

VIDÉOS

logo Sylvie robert